groupe moniteur
Newsletter
Recevoir la newsletter
archilecture lemoniteur.fr

voir un exemple
Je m'abonne
Je me désabonne
Informations pratiques
Les publications
du Groupe Moniteur

Actualité 
Contacts


Recherche
Accueil > THEORIE > Théorie F-L > CHAOS SUBLIME - (FUKSAS MASSIMILIANO)


 
CHAOS SUBLIME - (FUKSAS MASSIMILIANO)

 

Théorie F-L


CHAOS SUBLIME - (FUKSAS MASSIMILIANO)

 
15.50 €


Code EAN 13 : 9782869598898
éditeur : 
Arléa
date de parution : 
2010-03-04
nbre de pages : 
143
format : 
21 x 13 cm



Né à Rome en 1944, Massimiliano Fuksas est architecte depuis 1969. Il a fondé son premier atelier en 1967, et enseigne dans de nombreuses universités de par le monde.

En 1989, il ouvre sa deuxième agence à Paris et, en 1996, la troisième à Vienne (Autriche). En juillet 1998, il devient responsable de l’architecture de la ville de Venise, membre des conseils de réalisation architecturale de Berlin et Salzbourg.

Fuksas est également consultant pour l’aéroport de Roissy, à Paris, et pour un quartier de commerce à Shanghai.

En 1999, il obtient le grand prix de l’Architecture.

Il est directeur de la Biennale de Venise en 2000 sur le thème Less Æsthetics, more Ethics. En 2005, Massimiliano Fuksas inaugure le gigantesque parc des expositions de Milan ; qui, selon certains, est « le plus grand chantier du monde » (avec une surface de plus de deux cent mille mètres carrés).

Tentative de définition (en creux) de l’architecture

•  L’architecture n’est pas une discipline.
•  L’architecture n’est pas rigueur (rigor mortis).
•  L’architecture n’est pas une « profession ».
•  L’architecture n’est pas une vocation. Quand j’avais sept ou huit ans, je ne jouais ni avec des cubes ni avec des jeux de construction. Je n’ai jamais eu la « vocation de l’architecte ». Je lisais et j’écrivais.
•  L’architecture est intéressante quand elle n’est pas « l’architecture » mais qu’elle épouse la géographie, la nature, l’eau et la terre.
•  Elle n’est pas intéressante si elle naît de l’architecture.
•  Il est préférable de choisir l’aventure en prenant en compte trois incontournables :
•  Le monde de l’art, parce que l’architecture appartient à l’art, comme l’art appartient à l’architecture.
•  La passion politique.
•  La culture, au sens le plus vaste possible.
•  Concevoir un bâtiment, l’espace qui l’entoure et le soutient, ne peut être pensé uniquement en termes techniques, ni même architecturaux. Il faudra prendre en compte le contexte qui est fondamental. Et il faut en être imprégné.
•  Chaos. Chaos sublime

C’est à travers cette vision de l’architecture que sont abordés tous les grands thèmes contemporains des croissances des villes, des banlieues, des œuvres d’art comme des faillites de l’architecture.



 
Dans la même collection :
LA POSSIBILITE D'UNE VILLE (FERRIER JACQUES)
16.00 €

  Retour

Retour haut de page
librairiedumoniteur.com est un service du Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès - 75002 Paris © 2007 Groupe Moniteur
Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour creer un site marchand