groupe moniteur
Newsletter
Recevoir la newsletter
archilecture lemoniteur.fr

voir un exemple
Je m'abonne
Je me désabonne
Informations pratiques
Les publications
du Groupe Moniteur

Actualité 
Contacts


Recherche
Accueil > REVUES > Architectures crée > ARCHITECTURES CREE 382 INTERIEURS


 
CREE 382 INTERIEURS

 

Architectures crée


ARCHITECTURES CREE 382 INTERIEURS

 
24.00 €


Code EAN 13 : 2000400018443
date de parution : 
01/07/2017
éditeur : 
CREE
langues : 
Français
format : 
24 x 31 cm
nbre de pages : 
192



EDITORIAL

A comme Architecte

Qui est vraiment l’Architecte ? Un génie visionnaire et tyrannique, un affairiste en costume blanc, le dernier des artisans ? À défaut d’une réponse, la galerie de portraits exposée à la Cité de l’architecture montre que la profession renvoie une image plurielle, occupant le vaste champs des possibles entre artiste et homme d’affaires. Toujours sommé de se repositionner pour garder sa légitimité, l’architecte se fait caméléon, tel Kenzo Tange, plus ou moins à l’aise dans un uniforme d’académicien des Beaux-Arts paraissant trop grand pour lui.

La photographie, visible dans l’exposition que le Pavillon de l’Arsenal consacre aux architectes japonais à Paris, rappelle que l’architecte est aussi un propagateur d’idée, activant des réseaux qui lui sont propres, important et exportant des concepts que chaque déplacement reformule. Que l’on cherche aujourd’hui à mieux cerner la figure de l’architecte et son rôle n’a rien de fortuit. La conception d’un bâtiment reste une œuvre collective, ouverte de plus en plus précocement à l’ensemble des équipes de maîtrise d’œuvre par les technologies BIM. Se donner un nouveau « rôle social », ainsi que le suggère le Global Award, sera-t-il la seule façon de survivre ? Qu’une profession cherche ainsi à justifier de son utilité n’est jamais très bon signe, et encore moins dans une époque évaluant l’intérêt de chaque chose avec la circonspection d’un cabinet comptable. Risquons une définition moins quantifiable, aux limites du bancal : l’architecte ne serait-il pas celui qui invente un espace remplissant sa fonction, allant au-delà de la seule réponse à une contrainte ? Nous ne savons pas s’il s’habille toujours en noir, mais nous sommes certains que les projets d’intérieur ou les maisons figurant dans ces pages n’auraient pu exister sans l’architecte. Puissent-ils servir de pièces à conviction pour la défense de l’architecture.

Olivier Namias



SOMMAIRE


FRANCE-JAPON : 150 ans d’architecture

GUIDE 2017 : Produits d’intérieur

STUDIO VENEZIA, NIGHTSWIMMING : Espaces sonores

MAISONS : 7 refuges ruraux ou urbains

DOSSIER INTERIEUR : boutiques, musées, bureaux

ISH 2017 : nouveautés bains


 
Page en favoris
  Retour

Retour haut de page
librairiedumoniteur.com est un service du Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès - 75002 Paris © 2007 Groupe Moniteur
Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour creer un site marchand