groupe moniteur
Newsletter
Recevoir la newsletter
archilecture lemoniteur.fr

voir un exemple
Je m'abonne
Je me désabonne
Informations pratiques
Les publications
du Groupe Moniteur

Actualité 
Contacts


Recherche
Accueil > REVUES > Criticat > CRITICAT 13


 
CRITICAT 13

 

Criticat


CRITICAT 13

 
16.00 €
Quantité  


Code EAN 13 : 9782954428420
date de parution : 
2014-04-24
nbre de pages : 
126



POINT DE VUE

Félix Mulle : L’architecte, médecin de sa campagne

Fascinés par le phénomène métropolitain, les architectes s’intéressent peu à l’espace rural. Simon Teyssou, lui, s’est installé il y a une dizaine d’années au Rouget, un village de 981 habitants du sud du Cantal. Sa pratique, façonnée par ce milieu particulier, invite à penser autrement la dimension publique de l’architecture.

RENCONTRE

Pierre Chabard : Conversation avec Jean Dethier

Auteur d’une vingtaine d’expositions sur l’architecture et la ville, principalement au Centre Pompidou, et lauréat du grand prix national d’architecture 1987, l’architecte belge Jean Dethier, né en 1939, revient sur quelques événements qui ont jalonné son parcours, depuis les grands idéaux socioculturels auxquels il adhérait dans les années 1970 jusqu’au cynisme de l’industrie culturelle qui les a balayés dans les décennies ultérieures. Un autre type de musée d’architecture est-il encore possible ?

VISITE

Martin Étienne : La Cité de la mode et du design à Paris, l’en-vert du décor

Installée en bord de Seine à Paris dans les anciens Magasins Généraux d’Austerlitz, la Cité de la Mode et du Design a été livrée en 2008. Après un démarrage cafouilleux où le bâtiment est resté aux trois quarts vide pendant quasiment quatre ans, au printemps 2012, la Cité de la Mode et du Design a enfin ouvert au public. Depuis, elle semble peu à peu prendre vie. Martin Étienne est donc allé, carnet de croquis en main, voir ce qu’il se passait sous la désormais célèbre carapace verte des architectes Jakob + MacFarlane.

DEBAT

Les architectes et l’informatique

Quelques fois à travers les réalisations extravagantes des « starchitectes », mais le plus souvent dans le quotidien de millions de praticiens, les outils de conception assistée par ordinateur se sont inéluctablement imposés en quelques décennies dans le monde entier. À la différence des ingénieurs qui ont facilement intégré et contribué à développer ces nouveaux outils, les architectes entretiennent des rapports ambigus avec l’informatique, lesquels vont de la méfiance à l’euphorie ou à l’indifférence. Faut-il y voir un moyen d’améliorer la performance et la productivité des agences, l’occasion d’explorer un nouveau vocabulaire formel, ou un changement de nature en profondeur de l’acte de bâtir sous l’effet des lobbys industriels ? Selon qu’on privilégie une approche disciplinaire ou plus transversale, la révolution annoncée n’est pas la même.

Ce dossier s’ouvre par une visite de la dernière édition d’ArchiLab, manifestation phare de la culture numérique en architecture, qui s’est donnée pour mot d’ordre paradoxal de revenir à la nature via les machines. Vient ensuite une analyse du Building Information Modeling (BIM) que nombre d’acteurs du BTP embrassent aujourd’hui avec enthousiasme, sans peut-être débattre suffisamment des interrogations qu’il soulève. Pour replacer ces évolutions actuelles dans une perspective historique, une chronologie met en relation les avancées technologiques et la production architecturale depuis quatre décennies, et une anthologie rend compte des fantasmes, évanouis ou réalisés, que l’informatique suscitait chez les architectes dans les années 1980.

VISITE

Joël Onorato : Chasser le naturel

Alors que les sciences humaines nous invitent plutôt à dénaturaliser tout phénomène qui se présenterait comme une fatalité, la dernière édition d’Archilab, consacrée à l’actualité du numérique, proposait au contraire de « naturaliser l’architecture ». Que penser des visées et des contradictions de ce projet qui anime une importante institution culturelle dédiée à l’architecture, le Frac Centre ?

ANALYSE

Valéry Didelon : L’empire du BIM

Sous l’acronyme de BIM, une nouvelle révolution numérique s’annonce dans le monde du bâtiment. Faut-il s’en réjouir au nom d’une modernisation inéluctable des outils de conception ou, au contraire, s’inquiéter d’un possible surcroît d’aliénation pour les acteurs de la filière ?

CHRONOLOGIE

Émilien Robin : De Sketchpad à l’iPad (1962 – 2009)

ANTHOLOGIE

Les années 1980 : la découverte de l’ordinateur. Lucien Kroll, Alain Sarfati, Jean Zeitoun, Christophe Lanchon & Louis-Paul Untersteller, Jean-Claude Burdese

CARTE BLANCHE

David Cousin-Marsy : Aulnay-sous-Bois, quartiers nord

ENQUETE

Ariane Wilson : Objectif terre

La construction en terre fut le cheval de bataille d’une mouvance architecturale alternative liée aux contestations politiques des années 1980. L’avènement du « durable » serait-il en passe d’en faire une technologie comme une autre ? Retour sur les avatars du discours destiné à promouvoir ce matériau vernaculaire dans l’architecture savante depuis plus de deux siècles.

CORRESPONDANCE

Hans Ibelings : Lettre de Montréal


 
Si ce livre vous intéresse vous aimerez aussi :

Dans la même collection :

  Retour

Retour haut de page
librairiedumoniteur.com est un service du Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès - 75002 Paris © 2007 Groupe Moniteur
Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour creer un site marchand