groupe moniteur
Newsletter
Recevoir la newsletter
archilecture lemoniteur.fr

voir un exemple
Je m'abonne
Je me désabonne
Informations pratiques
Les publications
du Groupe Moniteur

Actualité 
Contacts


Recherche
Accueil > THEORIE > Théorie (livres collectifs) > L'ESTHETISATION DU MONDE VIVRE A L'AGE DU CAPITALISME ARTISTE - (LIPOVETSKY GILLES & SERROY JEAN)


 
L'ESTHETISATION DU MONDE VIVRE A L'AGE DU CAPITALISME ARTISTE (LIPOVETSKY GILLES & SERROY JEAN)

 

Théorie (livres collectifs)


L'ESTHETISATION DU MONDE VIVRE A L'AGE DU CAPITALISME ARTISTE - (LIPOVETSKY GILLES & SERROY JEAN)

 
23.50 €


Code EAN 13 : 9782070140794
date de parution : 
2013-03-28
nbre de pages : 
493
format : 
21 x 14 cm



On connaît la rengaine, tant elle semble réaliste : richesse du monde, appauvrissement des existences ; triomphe du capital, liquidation des savoir-vivre ; surpuissance de la finance, «prolétarisation» et unification des modes de vie, par l’industrialisation de la camelote kitsch et des produits jetables, interchangeables, insignifiants – le capitalisme est une machine de déchéance esthétique et d’enlaidissement du monde.
Est-ce si sûr?
Le style, la beauté, la mobilisation des goûts et des sensibilités s’imposent chaque jour davantage comme des impératifs stratégiques des marques : le capitalisme d’hyperconsommation est un mode de production esthétique.
Dans les industries de consommation, le design, la mode, la publicité, la décoration, le cinéma, le show-business des produits chargés de séduction sont créés en masse. Ils véhiculent des affects et de la sensibilité, ils agencent un univers esthétique proliférant et hétérogène par l’éclectisme des styles qui s’y déploie. Partout le réel se construit comme une image en y intégrant une dimension esthétique-émotionnelle devenue centrale dans la compétition que se livrent les marques.
Tel est le capitalisme artiste, lequel se caractérise par le poids grandissant des marchés de la sensibilité, par un travail systématique de stylisation des biens et des lieux marchands, par l'intégration généralisée de l'art, du «look» et de l'affect dans l'univers consumériste. Créant un paysage économique mondial chaotique tout en stylisant l’univers du quotidien, le capitalisme est moins un ogre dévorant ses propres enfants qu’un Janus à deux visages.

SOMMAIRE
Le capitalisme artiste
Les figures inaugurales du capitalisme artiste
Un monde design
L'empire du spectacle et du divertissement
Le stade esthétique de la consommation
Le société transesthétique : jusqu'où?

 
Si ce livre vous intéresse vous aimerez aussi :
BUILDING ORNAMENT (VAN RAAIJ MICHIEL)
25.75 €
BUILDING AS ORNAMENT - (VAN RAAIJ MICHIEL)

L'ornement est de retour, mais maintenant à l'échelle du bâtiment dans son ensemble.
Textes en anglais

 > Plus d'infos

Sur le même thème :
LAIDEUR SE VEND MAL (LA) - (LOEWY RAYMOND)
13.50 €
LAIDEUR SE VEND MAL (LA) - (LOEWY RAYMOND)

Un plaidoyer en faveur de la beauté dans la production de masse, par le créateur de l'esthétique industrielle, qui vise à l'harmonie, qu'il s'agisse d'une locomotive, du mariage, d'une boîte de conserve ou des rapports humains.

 > Plus d'infos

  Retour

Retour haut de page
librairiedumoniteur.com est un service du Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès - 75002 Paris © 2007 Groupe Moniteur
Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour creer un site marchand