Err

La librairie internationale de l’architecture et de la construction
FERNAND POUILLON L'HOMME A ABATTRE - (MARREY BERNARD)

FERNAND POUILLON L'HOMME A ABATTRE - (MARREY BERNARD)

En Stock
B. Marrey éclaire le scandale immobilier du CNL (Comptoir national du logement) à Paris dans lequel, en 1961, a été impliqué l'architecte Fernand Pouillon (1912-1986), qui avait construit des ensembles de logements à faibles coûts en cumulant les fonctions d'architecte, de promoteur et d'entrepreneur.
15,00 €
0g
Il a construit mieux, plus vite et moins cher que le prix courant. À Alger, Aix ou Marseille, cela ne tirait pas trop à conséquence. À Paris, cela déclencha le scandale du CNL (Comptoir national du logement) en 1961.

Maladresse de l'architecte, vindicte de la profession sur fond de lutte des partisans de l'Algérie française contre les libéraux. Pour la première fois, le « scandale » est étudié et tiré au clair.


TABLE : Avant-propos


1. Le dérangeur. La personnalité de Pouillon. L'ordre des architectes ... et les modernes. La promotion immobilière. La situation du logement.

2. Le CNL. À nous deux Paris. L'objet du scandale. La rupture. Un renflouement impossible. Explosion du scandale. La situation politique. Division au sommet de l'État. Une vindicte politique.

3. À l'ombre. La prison. Le procès. Interrogations soulevées par le procès. Libre. Imprudence et nouvelle incarcération.

4. Amnistié, disculpé, récupéré... Créteil, une ville nouvelle. Billotte et de Gaulle.

Réhabilitation 1: le président Pompidou.
Réhabilitation 2 : le président Mitterrand.

En guise d'épilogue de Fernand Pouillon

Annexe