Err

La librairie internationale de l’architecture et de la construction
UN URBANISME DE L'INATTENDU / PATRICK BOUCHAIN - (MASBOUNGI ARIELLA)

UN URBANISME DE L'INATTENDU / PATRICK BOUCHAIN - (MASBOUNGI ARIELLA)

En Stock
Présentation du travail de Patrick Bouchain, architecte, urbaniste, maître d'oeuvre et scénographe français. Pionnier du réaménagement des friches industrielles en espaces culturels, il privilégie une approche collaborative avec les habitants. Il cherche à sortir des standards et témoigne d'un goût pour une forme d'inachèvement.
Grand prix de l'urbanisme 2019
Ouvrage sous la direction de Ariella Masboungi.
Parenthèses
2020

 
18,00 €
0g
Architecte, urbaniste, scénographe, Patrick Bouchain est une figure à part de l'univers du projet. Mû par son goût de l'expérimentation et fort de sa liberté revendiquée, il intervient là où on ne l'attend pas, invente des solutions toujours uniques, collectives et nées de l'éphémère.
Cet « urbaniste inattendu » parie sur l'imprévu avec souplesse, fondant son travail sur un système de valeurs imparable :
1 : Halte à la table rase ! Ce qui existe a de la valeur, fait patrimoine ;
2 : Placer le débat au cœur du projet : la discussion amène à se saisir de « l'impensé » ;
3 : Privilégier les lieux impensés : friches industrielles ou territoires délaissés ;
4 : Faire société de manière solidaire, avec le souci des plus vulnérables ;
5 : Défendre les actions architecturales et urbaines éphémères et réversibles ;
6 : Faire preuve d'optimisme et d'opiniâtreté pour aller vers l'action dans les conditions du réel ;
7 : Répondre à une situation donnée en faisant le moins possible pour donner le plus possible ; revendiquer moins de forme et d'esthétique pour plus de sens et de beauté ;8 : Assumer à titre personnel les responsabilités du projet et profiter de la pensée collective pour y parvenir ;
9 : S'attacher au petit pour comprendre et agir sur l'ensemble ;
10 : et... prendre du plaisir !

Une démarche riche d'humanité et de partage, où le temporaire s'unit au durable et la forme cède le pas au sens.